Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois 2019

Le 08/11/19

Communique de presse

T3-19 : Résultats en forte hausse

 

 

Crédit Agricole S.A.

PNB sous-jacent[1]

T3 : 5 073 m€
+4,9% T3/T3
9M : 15 154 m€
+1,8% 9M/9M

RNPG[2] sous-jacent

T3 : 1 226 m€
+8,2% T3/T3
9M : 3 264 m€
-2,2% 9M/9M

Ratio CET1

11,7%
+0,1 pp sept/juin, largement supérieur à l’objectif du PMT

- Résultat publié T3 : 1 199 m€, +8,9% T3/T3 (9M : 3 183 m€, -6,2% 9M/9M), en nette hausse T3/T3.

- Résultat sous-jacent1 en hausse (+8,2% T3/T3) sous l’effet d’une activité commerciale dynamique et d’une amélioration de l’efficacité opérationnelle;

- Bénéfice par action sous-jacent : T3 0,34 €, -6,3% T3/T3, 9M 0,97 € -8,6% 9M/9M ; ROTE[3] 11,3% sur 9M annualisé

- Hausse du revenu sous-jacent (+4,9% T3/T3 et +1,8% 9M/9M), grâce au dynamisme de la conquête, de la collecte, du crédit, et de l’équipement;

- Effet ciseaux significativement positif (+340 pb T3/T3) et amélioration du coefficient d’exploitation sous-jacent hors FRU[4] (de -2,0 pp à de 59,6% au T3 et de -0,4 pp à 60,5% sur 9M) malgré des investissement de développement dans le pôle Gestion d’épargne et Assurances;

- Coût du risque de crédit bas : 29 points de base[5], normalisation du coût du risque en BFI, baisse T3/T2 chez CACF et chez CA Italie;

- Ratio CET1 en progression de +0,1pp au T3 à 11,7%, grâce notamment à une stabilité des emplois pondérés organiques des métiers;

- Relèvement par Moody’s de la note crédit LT de CAsa à Aa3

- Poursuite des réalisations du Plan de moyen terme 2022 : digitalisation croissante de la relation client, satisfaction client en hausse, conquête dynamique en France et en Italie (+210 000 clients particuliers) ; émission d’un Green bond de 1 Md€.

 

Groupe Crédit Agricole*

PNB sous-jacent1

T3 : 8 331 m€
+2,9% T3/T3
9M : 25 188 m€
+1,8% 9M/9M

RNPG2 sous-jacent

T3 : 1 924 m€
+6,0% T3/T3
 9M : 5 205 m€
-0,3% 9M/9M

Ratio CET1

15,5%
+0,1 pp sept/juin
+5,8 pp au-dessus du SREP[6]

- RNPG2 publié T3 : 1 849 m€, +4,5% T3/T3 (9M : 5 012 m€, -5,0% 9M/9M) ;

- Charges d’exploitation hors FRU4 maîtrisées sur 9M (+1,5% 9M/9M), coex en baisse (62,7%, -0,1pp 9M/9M) 

- Coût du risque de crédit bas à 20 points de base5, dotations ponctuelles en BFI;

- Hausse des revenus sous-jacents des Caisses régionales sur 9 mois (+1,9%), coût du risque stable à 12 pb.

* Crédit Agricole S.A. et Caisses régionales à 100%.                    

 

Ce communiqué de presse commente les résultats de Crédit Agricole S.A. ainsi que ceux du Groupe Crédit Agricole, qui regroupe les entités de Crédit Agricole S.A. et les Caisses Régionales du Crédit Agricole, lesquelles détiennent 56,6% de Crédit Agricole S.A. Les éléments spécifiques qui, retraités des différents soldes intermédiaires auxquels ils se rapportent, permettent de calculer les résultats sous-jacents, sont détaillés en p. 17 et suivantes de ce communiqué. Un rapprochement entre le compte de résultat publié et le compte de résultat sous-jacent se trouve en p. 23 et suivante pour le Groupe Crédit Agricole et en p. 19 et suivante pour Crédit Agricole SA.

 

Crédit Agricole S.A.

Résultat net sous-jacent trimestriel en forte hausse

  • RNPG sous-jacent : T3-19 1 226 m€, +8,2% T3/T3, 9M-19 3 264 m€, -2,2% 9M/9M, hausse des résultats des pôles métiers (hors Activités hors métiers) (+6,8% T3/T3, +2,4% 9M/9M) ;
  • Contributions solides du pôle Gestion de l’épargne et Assurances, RBE toujours bien orienté en Banque de proximité France, et forte hausse (+24%) de la contribution de CA Italie, bonne maîtrise des coûts et solide contribution des partenariats automobiles dans le pôle Services financiers spécialisés, et solides performances en Banque de marché, avec une contribution du pôle Grandes clientèles en hausse malgré l’inversion du coût du risque dans le pôle;
  • Sur 9M-19, RNPG sous-jacent à haut niveau (3 264 m€) malgré la contribution d’AHM pénalisée par une base S1-18 élevée, la hausse de +2,0 pp du taux effet d’impôt sur les sociétés, et la hausse mesurée du coût du risque, du fait de la normalisation en BFI ;
  • ROTE annualisé sous-jacent[7] à 11,3%, bonne rentabilité dans tous les métiers.

 

Hausse des revenus sous-jacents T3/T3 (+4,9%) et 9M/9M (+1,8%), grâce à une activité commerciale dynamique

  • Collecte soutenue en Gestion d’actifs, Assurances, Gestion de fortune, et Services financiers aux institutionnels. Collecte nette record pour Amundi ;
  • Performances supérieures au marché français en assurances dommages (hausse de 6,8% des primes T3/T3), hausse des taux d’équipement des clients (+1,5 pp pour les Caisses régionales sept/sept, +1,2 pp pour LCL) ;
  • Poursuite de la croissance des crédits et de la collecte, hausse des taux d’équipement, et poursuite de la dynamique de conquête en Banque de proximité (+210 000 clients particuliers depuis fin 2018 (+156 000 dans les Caisses régionales, +40 000 chez LCL, +16 000 chez CA Italia) ;
  • Bonne performance des partenariats automobiles, générant du résultat mis en équivalence ;
  • Activité commerciale dynamique en banque de marché, maintien des positions en banque commerciale dans un marché des prêts syndiqués en ralentissement sur la zone euro.

 

Effet ciseaux très positif (+340 pb) et amélioration du coefficient d’exploitation

  • Charges sous-jacentes: +1,5% T3/T3, notamment en raison du développement de l’assurance à l’international et sur les entreprises. Effet ciseaux positif dans les pôles Banque de proximité, et Grandes clientèles. Stabilité des coûts en Services financiers spécialisés.
  • Coefficient d’exploitation sous-jacent à 59,6% (-2,0 pp) au T3, et à 60,5% sur 9M (-0,4pp);
  • Coût du risque bas, à 29 pb, normalisation en BFI, baisse chez CACF et CA Italia :

 

Solidité financière confirmée ce trimestre

  • Ratio CET1 à 11,7%, +0,1pp sept/juin, stabilité des emplois pondérés des métiers;

 

Poursuite de la mise en œuvre du Plan à moyen terme 2022

  • IRC[8] en hausse en banque de proximité, renforcement de l’interaction digitale avec les clients, conquête dynamique en France et en Italie (+210 000 clients particuliers depuis fin 2018).
  • Emission en octobre d’un Green bond senior non préféré pour un milliard d’euros.
  • Relèvement par Moody’s de la note crédit Long terme de CAsa à Aa3.

 

Footnotes

[1] Le terme de « sous-jacent » fait référence à des soldes intermédiaires de gestion ajustés des éléments spécifiques détaillés en p.17 et suivantes

[2] Résultat net part du Groupe

[3] Sous-jacent, hors éléments spécifiques. cf. p. 17 et suivantes pour plus de détails sur les éléments spécifiques et p. 27 pour le calcul du ROTE

[4] Contribution au Fonds de Résolution Unique (FRU)

[5] Moyenne des quatre derniers trimestres glissants, annualisé

[6] Selon Exigence SREP à 9,7% (y compris coussin contra cyclique)

[7] Voir calcul du ROTE p. 27; calcul d’annualisation effectué sans retraitement des charges IFRIC21, en tenant compte des coupons d’AT1 déduits directement des capitaux propres part du Groupe ; calcul du RONE des pôles et métiers selon la même méthode

[8] Indice de recommandation clients, calculé par l’Institut BVA (S1-2019) et correspondant à l’écart entre les promoteurs et les détracteurs

Voir aussi

En voir plus

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement lance un 4ème appel à projets : La santé pour tous grâce au numérique

Le 14/10/19
Thème Santé 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 14 octobre 2019,

 

 

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement

lance un 4e appel à projets : « La santé pour tous grâce au numérique »

 14 octobre -24 novembre 2019

 

 

La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement (CASD), reconnue d’utilité publique, mobilise 250 000 € pour soutenir 15 à 20 projets s’appuyant sur le numérique pour améliorer l’accès à la santé et aux soins.

Pour la quatrième année consécutive, la Fondation CASD choisit d’œuvrer pour favoriser l’accès aux soins dans les territoires, convaincue que la préservation de la santé est un élément central de l’autonomie socioéconomique des personnes.

En réponse aux problématiques identifiées par les associations, qui constatent que les publics fragiles ont besoin d’un accompagnement renforcé, la Fondation CASD concentre cette année son action sur : « La santé pour tous grâce au numérique », avec le soutien de la Médicale et de la CAMCA.

 

Ainsi, les projets soutenus pourront s’inscrire dans les thèmes suivants :

  • Prévention et éducation sanitaire via le numérique : système de santé, pathologie physique ou psychique, dépistage …
  • Accès aux soins par le numérique : ouverture de droits, sensibilisation et formation au numérique pour renforcer l’autonomie…
  • Soins par le numérique : téléconsultation, télémédecine, suivi de soins…

 

Les associations et structures d’intérêt général éligibles au mécénat peuvent déposer leur dossier du 14 octobre au 24 novembre 2019 sur le site : https://www.fondation-ca-solidaritedeveloppement.org

 

Chaque année, le jury recherche des initiatives concrètes ayant un fort impact social et sociétal. Pour cette nouvelle édition, les projets devront impérativement montrer la complémentarité entre l’humain et le digital.

 

Au cours des quatre appels à projets précédents, la Fondation CASDa reçu plus de 400 projets en France métropolitaine et dans les DOM, témoignant de l’ampleur des besoins et des multiples idées concourant à répondre aux problématiques de terrain. En 2018, 24 projets ont été distingués dont 3 « coups de cœur ». 

Depuis son lancement en 2015, la Fondation a accompagné près de 260 projets pour un montant de plus de 5,6 millions d’euros, dont 1 200 000 euros pour les appels à projets.

Exemples de projets soutenus lors de l’appel à projets 2018 « Agir pour la santé des plus fragiles. Lutter contre le renoncement aux soins » :

> La télémédecine pour faciliter l’accès à aux consultations auditives et optiques, EPHAD Marie Brisson, Fontenay-Le-Comte (85)

La Fondation a contribué à l’achat de matériel de télémédecine pour effectuer le premier niveau de diagnostic de l’audition des résidents de cet établissement vendéen. Un diagnostic des capacités visuelles et un contrôle de la vision sont également possibles plus régulièrement en utilisant l’auto réfracteur portable associé à l’expertise à distance de l’ophtalmologiste, évitant des déplacements parfois difficiles.  15 000 €

> Renforcer l’action santé auprès des publics précaires, par l’association La Voix des femmes, Hérouville-Saint-Clair (14)

Grâce à l’aide de la Fondation, l’association a renforcé ses activités santé en lien avec l’Atelier Santé et les structures locales. Son action santé repose sur trois piliers :

  • L’accompagnement individuel : évaluation des besoins, souvent liés à la précarité, l’instabilité sociale, à des problèmes linguistiques, l’isolement…
  • L’aide administrative
  • Des actions de prévention thématiques : lutte contre la sédentarisation, sensibilisation aux vaccinations, mise en place de bilan de santé en partenariat avec l’IRSA, lutte contre les addictions…

50 à 60 personnes ont bénéficié d’un suivi personnalisé et environ 150 personnes ont été accueillis de manière inconditionnelle. 10 000 €

L’Hospitalisation à domicile pour les plus vulnérables, par le centre Léon Bérard et le Mouvement Habitat et Humanisme, Villeurbanne (69)

Ces deux structures ont uni leurs forces pour proposer aux malades atteints d’un cancer vivant dans la rue ou un habitant indécent une solution combinant soins, hébergement et rupture de l'isolement par une hospitalisation à domicile au sein d'une structure temporaire. Une quarantaine de patients sera accueillie chaque année (3 par mois) pour une durée de 4 semaines. La Fondation participe aux coûts d’hébergement de cette expérimentation. 30 000 €

Consultez la liste des lauréats 2018.

 

A propos de la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement :

Reconnue d’utilité publique, la Fondation CASD a pour ambition de contribuer à l’autonomie socio-économique des personnes en France. Elle accompagne toutes les initiatives qui renforcent la capacité de chacun à penser et agir par lui-même tout au long de la vie.  La Fondation CASD intervient sur quatre domaines : l’insertion sociale, l’insertion économique et professionnelle, le logement et la santé et le bien vieillir.

Elle a vocation à soutenir des projets développés sur les territoires et intervient en complémentarité des 39 Caisses régionales de Crédit Agricole, chacune actrice et mécène incontournable sur leurs territoires.


 

Contact presse : Bertrand Schaefer : 01.49.53.43.76 - bertrand.schaefer@ca-fnca.fr

Voir aussi

En voir plus

La Fabrique by CA s’allie à Yapla pour offrir des services étendus et gratuits aux associations

Le 10/10/19

Paris, 8 octobre 2019

 

Organiser des événements et vendre les billets en ligne ; gérer ses adhérents et demandes d’adhésion ; collecter des dons en ligne… La start-up Yapla offre aux associations une plateforme de paiement et de gestion tout-en-un pour faciliter leur quotidien. 

 

La Fabrique by CA, le start-up studio du groupe Crédit Agricole, annonce son entrée au capital de Yapla et la conclusion d’un partenariat commercial.

Renforcer l’accompagnement du secteur associatif

Le partenariat permettra aux 450 000 associations clientes des Caisses régionales de Crédit Agricole d’utiliser gratuitement[1] la plateforme Yapla. Elles pourront recevoir des paiements en ligne et gérer l’ensemble de leurs activités : organisation d’événements, création de site et de newsletters, gestion des adhésions et des membres, suivi des campagnes de don et collecte des fonds, etc.

Laurent Darmon, fondateur et CEO du start-up studio La Fabrique by CA, explique : « Au quotidien, gérer une association requiert du temps et des savoir-faire multiples. Yapla regroupe en une seule plateforme l’ensemble des applications dont les associations ont besoin pour booster leur développement. Cet outil tout-en-un leur permet de se recentrer sur le cœur de leur projet associatif. Avec ce service gratuit, le Crédit Agricole se positionne comme un partenaire majeur du secteur associatif, un marché représentant 113 milliards d’euros de budget annuel et employant plus de 1,7 million de personnes en France. » 

Yapla est une concrétisation de la stratégie innovante de création de plateformes de services bancaires et extra-bancaires annoncée par le Crédit Agricole dans son Plan à Moyen Terme 2022. A travers ce soutien aux associations, le Crédit Agricole entend poursuivre son engagement mutualiste en faveur du maintien du lien sociétal dans les territoires. 

Accélérer la digitalisation des associations

Pour Yapla, l’investissement et le partenariat avec La Fabrique by CA permettent d’accélérer son développement en France, mais aussi de démocratiser davantage l’utilisation du digital pour les associations du monde entier. Pascal Jarry, CEO et fondateur de Yapla explique : « Partout sur la planète les associations font face aux mêmes enjeux de digitalisation. La démocratisation et l’accès à des technologies de gestion associative telles que Yapla sont essentiels pour assurer la pérennité de leur mission. »

Yapla vise à accélérer le virage numérique du secteur associatif à travers sa plateforme abordable et conviviale qui inclut l’ensemble des fonctionnalités indispensables pour gérer et promouvoir une association. Yapla permet donc aux associations de gagner du temps dans leur gestion quotidienne et de se concentrer sur leur mission !  

 

À propos de la Fabrique CA

La Fabrique by CA est le start-up studio du Crédit Agricole. Lancée en janvier 2018 pour porter les métiers de la banque de demain, il crée et accélère la croissance de start-ups en capitalisant sur les forces du groupe Crédit Agricole et ses territoires d’innovation prioritaires. 

Pour en savoir plus, consulter lafabriquebyca.com

 

À propos de Yapla

Éditeur logiciel dédié aux associations, Yapla commercialise une plateforme pensée par et pour les associations de toutes tailles. Il s’agit d’une plateforme de paiement et de gestion tout-en-un. Le logiciel permet d’automatiser la gestion des membres et des adhésions, de gérer des événements, de collecter des dons et de concevoir des newsletters personnalisées tout en facilitant la comptabilité. Il comprend également un créateur de site web intégrant l’ensemble de ces fonctions. En lien avec sa vision, démocratiser le numérique au plus grand nombre d’associations, le forfait offrant les fonctions de paiement est gratuit. Yapla, anciennement memboGo, a été fondée en 2013 et est utilisée par des milliers de personnes en Europe et Amérique du Nord. Elle est portée par une équipe de plus de 50 personnes mobilisées à donner le temps aux associations de changer le monde. 
Pour en savoir plus, consulter Yapla.fr 

 

Contacts presse

Service de presse du groupe Crédit Agricole
Pauline Vasselle :pauline.vasselle@credit-agricole-sa.fr / +33 1 43 23 07 31

Service de presse de Yapla
Colette Tostivint : colette@cococom.fr / +33 6 99 15 05 44

 

 

Voir aussi

En voir plus

Jean-Hugues Lombry nommé directeur des Affaires sociales de la FNCA

Le 03/10/19

Le 3 octobre 2019

 

Jean-Hugues Lombry est nommé directeur des Affaires sociales de la Fédération nationale du Crédit Agricole à compter du 12 novembre 2019. A ce titre, il sera particulièrement chargé d’animer les travaux de la branche professionnelle des Caisses régionales de Crédit Agricole. Il était depuis 2009 directeur des Ressources humaines, de la logistique, de la communication, de la vie mutualiste et du développement durable du Crédit Agricole du Finistère. Sa riche expérience des ressources humaines et du dialogue social sera particulièrement utile dans le cadre du nouveau Projet du groupe Crédit Agricole, qui a fait du Projet humain l’un des trois axes majeurs de sa stratégie.

 

Biographie

Agé de 47 ans, Jean-Hugues Lombry a accompli toute sa carrière professionnelle dans des Caisses régionales de Crédit Agricole. Recruté en 1996 en tant qu’analyste juridique à la direction des Ressources humaines du Crédit Agricole Toulouse 31, il devient en 1999 responsable des relations sociales, puis responsable de l’administration du personnel en 2001 et responsable du contrôle de gestion en 2005. Il a rejoint en 2009 le Crédit Agricole du Finistère comme directeur des Ressources humaines et de la logistique.


En voir plus

Projet du Groupe et PMT 2022

Le 06/06/19

 

 

Montrouge, France, 6 juin 2019

 

 

« Agir chaque jour dans l’intérêt de nos clients et de la société »
 

 

Un nouveau Projet du Groupe

 

Le groupe Crédit Agricole formalise sa Raison d’être : « Agir chaque jour dans l’intérêt de nos clients et de la société ». Il confirme son modèle de banque universelle de proximité fondé sur un modèle relationnel unique qui s’appuie sur trois piliers :

  • L’excellence relationnelle : pour occuper le premier rang en satisfaction client en devenant la banque préférée des particuliers, des entrepreneurs et des institutionnels ;
  • La responsabilité en proximité  : pour accompagner la digitalisation en offrant aux clients compétence humaine, responsable et accessible ;
  • L’engagement sociétal : pour amplifier notre engagement mutualiste pour nourrir notre position de leader européen en investissement responsable.

 


Un nouveau Plan à moyen terme (2019-2022)

 

Des objectifs de rentabilité améliorés et sécurisés

 

Un Groupe fort, ce qui permet une gestion agile du capital

 

  • Objectif de résultat net part du Groupe 2022 :  > 5 Mds€ pour Crédit Agricole S.A. ;
  • ROTE 2022 : > 11 % pour Crédit Agricole S.A. ;
  • CET1 à fin 2022 intégrant les évolutions réglementaires :
    • > 16% pour le groupe Crédit Agricole
    • 11% pour Crédit Agricole SA
  • « Switching off »

 


Trois leviers pour le nouveau Plan à moyen terme :

  • Croissance sur tous nos marchés avec pour objectif d’être premier en conquête clients ;
  • Synergies de revenus pour atteindre 10 Mds€ en 2022 ;
  • Transformation technologique pour une efficacité renforcée avec une enveloppe dédiée de 15 Mds€ sur quatre ans.

 

En savoir plus

 

Service de presse du Groupe Crédit Agricole

01 43 23 17 68

Voir aussi

En voir plus

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.